Echos DD

• Développement durable à la Sorbonne

{ 18:48, 12.02.2007 } { Publié dans JOURNAL DU DD } { 1 commentaires } { Lien }

Développement durable : place au débat !



Nous nous sommes invités le 31 janvier, à un débat
de sensibilisation aux enjeux du développement durable
organisé par l'association ÉQUATION et destiné
aux étudiants de la Sorbonne.

Étaient programmés lors de cette journée de débats, 8 ateliers et tables ouvertes.
Participants aux différents dialogues,
des représentants d’entreprises,
des responsables éducatifs
et des personnalités de la société civile
(ONG, syndicats, acteurs publics…)
.
Les thèmes abordés lors des ateliers, allaient du développement des transports
à la diversité et l'intégration des personnes handicapés
en passant par des sujets
plus philosophiques :
comment définir un intérêt commun
au développement durable ?
Est-ce une problématique de riche ?
C'est ce débat
qui à retenu notre attention et auquel nous avons décidé d'assister.


Le développement durable : une problématique de riches ?


Participants : Laurent Bibard (ESSEC), Philippe Lévèque
(Pdt Care France),
Maria Nowak (Adie), Michel Clavé
(Crédit Agricole) et
Tristan Lecomte (Altereco).

Co-animé par Bénédicte Tavignot (Master HEC).


Le débat promettait d'être complexe... et il l'a été !
Tout d'abord définir qu'est-ce que la richesse ? Le savoir ou l'avoir ?
En quoi nos sociétés occidentales
sont-elles riches ? Qu'ont-elles à recevoir
des pays du sud ?
Comment ne pas se poser (encore une fois) en colonialistes

moralisateurs et détenteurs de la bonne parole.
La richesse des pays occidentaux et de leurs habitants leur permet de se projeter
dans l'avenir. Autrement dit nous n'avons pas, a contrario de la majorité
des habitants du sud
(ainsi que les plus démunis qui vivent en occident),
à nous poser la question de notre survie au quotidien.
Quand on ne sait pas ce que l'on va manger le soir même, se préocuper
de préserver son environnement à long terme et se battre pour ses droits sociaux
devient nettement plus difficile et abstrait...

Tristan Lecomte, fondateur d'Alter Eco
, une société qui importe et distribue
des produits du commerce équitable
, a laissé supposer que les coopératives
avec qui il travaille s'engagent d'elles-même dans une agriculture plus respecteuse
de l'environnement. En oubliant manifestement le fait que les produits d'Alter Eco
ne sont pas tous biologiques et que ceux des agriculteurs qui produisent bio,
le font avec des moyens traditionnels soit parce que les engrais et les pesticides
coûtent
trop chers, soit parce qu'ils touchent une prime suplémentaire
qui les y poussent.
Entre être sensible au sujet du développement durable et avoir les moyens
d'y participer, il y a une nuance que monsieur Lecomte a adroitement dissimulé,
en voulant se démarquer de ses partenaires de tribune.

Philippe Lévèque, président de CARE France, une ONG
dont le but est de rendre
autonomes les plus démunis, tout en protégeant leurs droits économiques
et sociaux
, a été plus honnête sur cet aspect. Si intégrer la question de
l'environnement dans un projet de développement est possible, elle reste accessoire.
Le véritable moteur du changement viendra d'une promesse d'augmentation
des revenus ou de la création
d'emplois, pour ensuite s'intéresser à l'amélioration
des conditions de vie.

Michel Clavé, responsable du développement durable au sein du Crédit Agricole,
a soulevé une problématique intéressante :
le logement.
Lorsqu'on habite un centre ville,
faire ses trajets quotidien à vélo est plus facile
que lorsque l'on habite à 30 km
de son lieu de travail. Ors les logements en ville
son plus
chers qu'en banlieue... Cette réflexion vaut pour les aliments biologiques
ou issus du commerce équitable, eux aussi
plus onéreux.


La majorité des intervenants étaient donc d'accords :
oui, le développement est une problématique de riche.
Reste à le rendre accessible et surtout à sensibliser chacun à son niveau,
sur la nécessité de "révolutionner" ses habitudes quotidiennes.
Révolution
. le mot était laché. Il est particulièrement bien adapté,
comme le faisait remarquer Philippe Lévèque, à ce lieu mythique qu'est la Sorbonne
et aux évènements de mai 68 qui s'y sont déroulés.


Plus d'info sur l'association Équation :
www.companieros.com

Intervenants :
www.adie.org
www.altereco.com
www.carefrance.org


{ Ajouter un commentaire }

Commentaire sans titre

{ 17:06, 14.03.2007 } { Publié par europa21 }
Pour compléter la réflexion sur cette problématique, un livre à lire absolument : Comment les riches détruisent la planète de Hervé Kempf, aussi consultable sur le site de 3D Territoires sur le lien suivant : http://3dterritoires.free.fr/SPIP/article.php3?id_article=256
(inclu un entretien entre Patrice Costa, grand reporter à l'Est Républicain et l'auteur du livre Hervé Kempf)


{ Page précédente } { Page 69 sur 72 } { Page suivante }

Echos DD

ACCUEIL
EN SAVOIR PLUS
ARCHIVES
ALBUMS PHOTOS

«  Février 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728 

Partenaires

3D TERRITOIRES
EUROPA 21
ECHO WAY
ABM
Petits vélos de maurice
TWOLAMBS
MAGURA
ABUS
OREDON
PHILAMY
EUREKA!
NIC-IMPEX
Handicap International
AVENTIS
LONELY PLANET
INFO INDUSTRIES
ADVERBIA
BLOG-TERRITORIAL
DREAMSHAKE
Jules's Classic Rental
modlao

Rubriques

CARNET DE ROUTE
JOURNAL DU DD
PRÉPARATION

Derniers articles

• Echos DD c'est fini. Vive MOD !
• Un an déjà
• Les antennes fleurissent, les papillons s’y posent
• Des livres en Lao pour les enfants laotiens
• Luang Prabang, à la croisée des eaux
• Patience et longueur de temps…
• Route 1095. 762 courbes. 136km.
• Same same. But different.
• Au fil de l’eau et des soleils levants
• SALA BAÏ, l’école du riz
• Osmose, un battement d’ailes au "cœur du Cambodge"
• Entre gravures angkoriennes et clichés d’aujourd’hui, l’immuable Cambodge
• BREVE DURABLE : casser l'image de la pitié et de la charité
• Cambodge, blessures et cicatrices
• Thaïlande - Cambodge : un bond dans le temps
• Eau : source de vie
• Entre averses et éclaircies
• La route reprend son cours, en pedalant !
• Le Sikkim en fini avec les sacs plastique
• Le Sikkim, quelque chose de différent…
• La grande remontée
• Une vie pour les autres…
• Green palm : un certificat de bonne conduite écologique ET sociale !
• De retour en Inde
• Des nurseries pas comme les autres
• Flash info - cycliste Nanceien
• Les tribulations d’Echos DD au Sri Lanka
• BREVE DURABLE : Tout est bon dans l’éléphant !
• Europa 21 – Du bons sens entre les oreilles !
• Un Jardin extraordinaire
• Enfin les tropiques !
• L’espoir résolu du changement
• BREVE DURABLE : Du goudron pour du mourron
• Boules et guirlandes sur fond de cocotiers…
• Des miroirs, reflets du soleil
• Du Rajasthan au Gujarat...
• Qui a dit que les indiens ne souriaient pas ?
• BREVES DURABLES : Fast food & vente à emporter
• D’un monde à l’autre
• Mais ou sommes-nous ?
• Des grandes metropoles aux cites du desert
• Musée du Patrimoine Rural du Guilan
• Du désert aux rizières...
• Merci à l’Iran d’abriter un peuple si chaleureux
• Les derniers kilomètres en Turquie avant…
• De la mer noire aux sommets endiablés d’Erzurum
• La Joellette : du rêve a bout de bras
• Une des plus vieille route du monde
• Sur les toits de Turquie
• Changement de programme
• Enfin le grand départ
• Après 600 Km nous voici de retour
• LES JARDINS DE COCAGNE
• TWO MEN SHOW
• L'ÉPINETTE DES VOSGES : la bûche à musique
• LES BRIMBELLES
• ÉCOMUSÉE DES MINES DE FER
• Video du départ en Lorraine
• Itinéraire en Lorraine
• Équipement au complet
• Du nouveau pour la radio
• Planete DD
• Ils sont enfin là !
• On a tous quelque chose à savoir
• Un nouvel itinéraire...
• Il seront bientôt là...
• En passant par la Lorraine avec nos vélos...
• Itinéraire de 2 ans à vélo à travers l'Asie...

FLUX RSS : inscrivez-vous !



Site Meter