Echos DD

• Musée du Patrimoine Rural du Guilan

{ 09:22, 24.10.2007 } { Publié dans JOURNAL DU DD } { 5 commentaires } { Lien }

Des forêts, des lacs, des cascades
en Iran ?!? incroyable mais vrai,
au bord de la mer Caspienne dans
la province du Guilan, le climat particulièrement humide de cette région a donné naissance à une architecture et a un mode de vie
très différent du reste de l’Iran…


Après le tremblement de terre de 1990 survenu dans la province du Guilan et Zanjan, alors que les constructions modernes s’écroulent, les maisons en bois du Guilan restent debout… Pour le professeur Mamoudh Taleghani c’est le début d’une courageuse épopée dans le but de sauvegarder ces modèles d’habitats exemplaires alors en plein déclin depuis les années 50 ; mais aussi pour redonner aux Iraniens la fierté de leurs racines paysannes dans un pays où venir d’un milieu urbain a beaucoup d’importance. De ses origines M. Taleghani en est fier et il ne s’en cache pas, d’ailleurs son nom veut dire « celui qui vient/descend de la montagne ».



« Nous devons nous servir des réponses trouvées par l’homme dans le passé pour être en harmonie avec son environnement, et nous en inspirer pour de futurs projets de développement. »
Professeur Mahmoud Taleghani

Le professeur est un monstre de travail. Pendant 3 jours nous l’avons vu de tous les combats : discours, logistique, une attention pour chacun ; rien ne lui échappe. Et son Musée est à son image, le moindre détail a été pensé tant d’un point de vue esthétique que d’un point de vue scientifique.


Nous avons eu la chance d’assister à la Conférence Internationale du Musée du Patrimoine Rural du Guilan, se déroulant à l’université de Téhéran et sur le site du musée, à Saravan. Participent à cette conférence des étudiants et des universitaires iraniens, mais aussi une délégation de scientifiques français venus spécialement pour l’occasion ; dont Marie-françoise Courel, directrice du département des sciences humaines et sociales du CNRS et Marc Grodwohl, fondateur d’un écomusée similaire en Alsace, qui ont bien voulu répondre à nos questions. Le projet est en effet en association étroite avec des centres de recherches et des universités françaises.

 

« Dans une démarche de développement durable il est essentiel de donner la priorité aux dialogues interculturels et aux projets coopératifs. »
Marie-Françoise Courel,
Directrice du département des sciences humaines et sociales du CNRS


Le Musée du Patrimoine Rural du Guilan est un jeune musée de plein air en devenir. Il est aussi le premier musée de ce type au Moyen-Orient. Pour le moment, un village constitué d’une dizaine de bâtiments (maisons, greniers à riz, four, étable) de provenances diverses, a été reconstruit dans le Parc de Saravan à 15 km de Rasht. Dans l’avenir le musée présentera 9 villages aux architectures distinctes et représentatives des environnements présents au Guilan (montagne, rizière, …) ; 2 villages sont déjà en cours de chantier.
les photos de la conference et du Musee

 


Echos DD
www.echosdd.org
echos.association@gmail.com

 

Il s’agit non seulement de sauvegarder l’architecture du Guilan, mais aussi son patrimoine immatériel, ses traditions et son artisanat. Pour se faire le musée est « habité », la journée par des femmes en tenue traditionnelle, qui font visiter les maisons, tissent ou modèle de la poterie. Des musiciens et des funambules font des démonstrations toute la journée, ce qui en fait un musée très vivant. Les employés sont principalement des femmes, souvent gardiennes des traditions, et viennent tous de la région.



Contrairement aux architectures présentes dans la plupart du monde musulman, les maisons du Guilan ont ceci de particulier qu’elles sont ouvertes sur l’extérieur ; une terrasse en fait le tour laissant voir la vie des familles.

Cet habitat traditionnel résistant aux tremblements de terre, fait l’admiration des architectes qui les étudient aujourd’hui pour retrouver les vieilles méthodes de constructions. Les visiteurs sont séduits par ce mode d’habitat proche de la nature, mais aussi par les modèles de bonne gouvernance et d’organisations sociales communautaires de ces villages.

 

Le musée est implanté dans un domaine forestier protégé de 260 hectares. Au cours de ce projet, il a été planté plus de 8000 arbres afin de palier aux immanquables coupes auxquelles il a fallut procéder pour faire place aux habitations. Les autres arbres sont scrupuleusement laissés intacts aux beaux milieux des chemins et sont entourés de massifs de fleurs. Lorsque la totalité des villages seront construits, seul 8 % de la surface du parc de Saravan sera occupé. L’ensemble du site s’intègre très bien dans son environnement. Les barrières sont en branchages, les panneaux en bois ; l’équipe du musée a tenu à utiliser un maximum de techniques et de matériaux disponibles sur place.


« La société évoluant rapidement, le développement du musée doit être synchrone avec celle-ci et ne doit pas s’enfermer dans le piège d’un développement économique, car un patrimoine culturel est différent d’un baril de pétrole. »
Marc Grodwohl,
fondateur de
l’écomusée d’Alsace.



{ Ajouter un commentaire }

Emotion

{ 14:17, 25.10.2007 } { Publié par Moe }
Ca a dû être une grande émotion que de cotoyer ces gens!!

Bonne route, attention à vous!!!
Bisous

Un grand bonjour

{ 21:29, 25.10.2007 } { Publié par babak }
Un grand bonjour à Sarah et à Chris.
C'est avec un très grand plaisir que j'ai découvert le site et le récit de votre magnifique périple. Le voyage qu'on a fait ensemble au Guilan pour visiter le Musée était donc une chance pour moi de pouvoir voyager encore plus loin, avec le récit de votre voyage, dans les jours, les semaines et les mois qui viennent.
Bon courage ! Allez pédalez !
Babak, l'interprète.

Comme c'est beau!

{ 19:01, 26.10.2007 } { Publié par Ener }
Bonjours,
Comme j'aurai aimé habiter dans une maison comme celles que nous voyons sur les photos, dans un environnement arboré et dans le calme, mais avec un ordi alimenté par panneaux solaires ou éolienne.......

Amicales pensées
Ener

Sous le soleil...

{ 19:49, 28.10.2007 } { Publié par EchosDD }
C est par quelques rayons de soleil de Kashan, que nous tenons a tous vous remercier.
Quelle agreable surprise de lire vos commentaires qui nous redonne, a chaque fois, un souffle nouveau pour aller encore, et encore plus loin.

;o)

Merci a vous tous

Sarah et Chris

et le café?

{ 20:14, 28.10.2007 } { Publié par Anonymous }
C'est avec surprise que j'ai trouvé votre récit de voyage sur mon mail, notamment les photos du Guilan (non pas que les autres ne sont pas intéressantes!) on aurait dû se retrouver dans un joli petit café du nord de Téhéran, dans les quartiers chics! et alors? où êtes vous? vous devriez être déjà très loin de Téhéran, n'est ce pas? Plus sérieusement bon courage pour le reste de votre grande aventure. C'est super ce que vous faites et ce n'est pas donné à tout le monde. Bon courage et peut-être que l'on se reverra un jour.
Nima (l'interprète) le plus français des Iraniens et râleur comme les Français!

{ Page précédente } { Page 42 sur 72 } { Page suivante }

Echos DD

ACCUEIL
EN SAVOIR PLUS
ARCHIVES
ALBUMS PHOTOS

«  Juin 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Partenaires

3D TERRITOIRES
EUROPA 21
ECHO WAY
ABM
Petits vélos de maurice
TWOLAMBS
MAGURA
ABUS
OREDON
PHILAMY
EUREKA!
NIC-IMPEX
Handicap International
AVENTIS
LONELY PLANET
INFO INDUSTRIES
ADVERBIA
BLOG-TERRITORIAL
DREAMSHAKE
Jules's Classic Rental
modlao

Rubriques

CARNET DE ROUTE
JOURNAL DU DD
PRÉPARATION

Derniers articles

• Echos DD c'est fini. Vive MOD !
• Un an déjà
• Les antennes fleurissent, les papillons s’y posent
• Des livres en Lao pour les enfants laotiens
• Luang Prabang, à la croisée des eaux
• Patience et longueur de temps…
• Route 1095. 762 courbes. 136km.
• Same same. But different.
• Au fil de l’eau et des soleils levants
• SALA BAÏ, l’école du riz
• Osmose, un battement d’ailes au "cœur du Cambodge"
• Entre gravures angkoriennes et clichés d’aujourd’hui, l’immuable Cambodge
• BREVE DURABLE : casser l'image de la pitié et de la charité
• Cambodge, blessures et cicatrices
• Thaïlande - Cambodge : un bond dans le temps
• Eau : source de vie
• Entre averses et éclaircies
• La route reprend son cours, en pedalant !
• Le Sikkim en fini avec les sacs plastique
• Le Sikkim, quelque chose de différent…
• La grande remontée
• Une vie pour les autres…
• Green palm : un certificat de bonne conduite écologique ET sociale !
• De retour en Inde
• Des nurseries pas comme les autres
• Flash info - cycliste Nanceien
• Les tribulations d’Echos DD au Sri Lanka
• BREVE DURABLE : Tout est bon dans l’éléphant !
• Europa 21 – Du bons sens entre les oreilles !
• Un Jardin extraordinaire
• Enfin les tropiques !
• L’espoir résolu du changement
• BREVE DURABLE : Du goudron pour du mourron
• Boules et guirlandes sur fond de cocotiers…
• Des miroirs, reflets du soleil
• Du Rajasthan au Gujarat...
• Qui a dit que les indiens ne souriaient pas ?
• BREVES DURABLES : Fast food & vente à emporter
• D’un monde à l’autre
• Mais ou sommes-nous ?
• Des grandes metropoles aux cites du desert
• Musée du Patrimoine Rural du Guilan
• Du désert aux rizières...
• Merci à l’Iran d’abriter un peuple si chaleureux
• Les derniers kilomètres en Turquie avant…
• De la mer noire aux sommets endiablés d’Erzurum
• La Joellette : du rêve a bout de bras
• Une des plus vieille route du monde
• Sur les toits de Turquie
• Changement de programme
• Enfin le grand départ
• Après 600 Km nous voici de retour
• LES JARDINS DE COCAGNE
• TWO MEN SHOW
• L'ÉPINETTE DES VOSGES : la bûche à musique
• LES BRIMBELLES
• ÉCOMUSÉE DES MINES DE FER
• Video du départ en Lorraine
• Itinéraire en Lorraine
• Équipement au complet
• Du nouveau pour la radio
• Planete DD
• Ils sont enfin là !
• On a tous quelque chose à savoir
• Un nouvel itinéraire...
• Il seront bientôt là...
• En passant par la Lorraine avec nos vélos...
• Itinéraire de 2 ans à vélo à travers l'Asie...

FLUX RSS : inscrivez-vous !



Site Meter