Echos DD

• Une vie pour les autres…

{ 13:54, 2.04.2008 } { Publié dans JOURNAL DU DD } { 3 commentaires } { Lien }

Nous avons découvert par hasard, à Pondichéry, en Inde, une association qui ne nous a pas laissés indifférent. Ce sont tant de sourires, d’enfants, d’adultes, de personnes travaillant main dans la main qui nous ont touché. Les portes de « Volontariat » nous ont été ouvertes comme à ceux qui, aujourd’hui, ont reçu et reçoive l’aide de cette association.



C’est en 1962 que la vie de Madeleine Herman
devenue par alliance Mme de Blic, prendra un nouveau tournant. Partie dans l’idée de consacrer une année de sa vie pour aider les autres, elle sera frappée par l’immense pauvreté du quartier Oupalam, au sud de Pondichéry. « A l’époque, il n’y avait que des bidonvilles aux côtés des cocotiers », nous explique Arnaud de Blic, lors de notre entretien. Et c’est à ce moment que la vie de Madeleine prendra un tournant et pour un sacré bout de temps. Officiellement fondée en 1966, l’association Volontariat à but non lucratif, sans engagement politique ni religieux, existe encore de nos jours. L’idée de l’association est d’aider les personnes les plus pauvres parmi les plus pauvres de Pondichéry, en améliorant leurs situations par des actions bien concrètes. Les axes principaux de Volontariat pour répondre à cette pauvreté sont l’éducation et l’emploi.

C’est ainsi que l’association, à son tout début, commence à agir réellement en ce concentrant sur ces quatre points :
• Aider le handicap des adultes
et des jeunes.
• Prévenir et réduire l’illettrisme.
• Enrayer la malnutrition des plus jeunes.
• Aider les adultes à trouver un emploi.

« Durant tout ce temps, l’esprit n’a pas changé, se déroulant de façon logique sans réel plan. », continue M. de Blic. En effet, aujourd’hui âgée de 46 ans, Volontariat a pris de l’ampleur, sans pour autant perdre la simplicité qui l’a caractérisé depuis ses débuts. Outre le fait de nourrire des enfants, de les éduquer avec des cours du soir supplémentaires, de trouver des emplois à des adultes,  les volontaires de l’association, sont présents tout au long de la journée, à l’écoute des personnes en difficultés. « Nous gardons nos portes toujours ouvertes pour aider les plus en difficultés, les préparant à demain en les accompagnant aujourd’hui. »

L’association comporte actuellement
5 programmes dans différents quartiers
de Pondichéry et de ses environs.

• 
Oupalam :
centre administratif
de l’association, centre éducatif,
centre d’édition et de publication
• Dubraypeth : atelier Shanti,
tissage et broderie
• Tuttipakkam : ferme qui fournie
la cuisine centrale et foyer de vie
pour 60 familles
• Souriya : foyer d’enfants des rues, crèche, atelier d’apprentissage.
• Et d’autres programmes :
crèche, aide aux gitans Kuravas.
...

Nous sommes passés, pour nous faire une idée de leurs activités à l’atelier Shanti dans le quartier de Dubraypeth. Ici nous avons découvert une micro entreprise de tissage, allant du filage de la laine, au dessin des motifs des broderies, jusqu’à l’empaquetage des colis à destination de l’Europe. Ici, hommes et femmes des milieux défavorisés, grâce à l’association, ont pu retrouver un emploi. D’anciens lépreux ont aussi pu faire leur réinsertion sociale par le biais de l’association. Nous apprendrons de plus qu’un système de commerce équitable a été mis en place et que 80% du prix de vente revient directement à toute l’équipe de la chaîne de production.



Après notre visite
de ce secteur d’activité de Volontariat, nous nous sommes dirigés à Saktivihar dans le quartier d’Oupalam. Ici a été mis en place par l’association, des crèches, des cours du soir, d’apprentissage professionnel comme la menuiserie ou la couture. Nous tombons à l’heure des cours du soir, et c’est une bande d’enfants qui nous accueillent avec d’immenses sourires, une santé resplendissante et une joie de vivre dans les yeux. Et pour sûr, car il faut savoir que les enfants sont nourris par l’association chaque midi. Ce n’est pas loin de 1600 repas par jours qui sont servis à la cuisine centrale, approvisionnée par la ferme de Volontariat basée à Tuttipakkam. Quatre fillettes se sont prêtées au jeu de la radio et nous ont offert cette chanson qui nous a fait frémir de bonheur :



Nous nous rendons alors compte de l’étendue du champ d’action et de l'impact de Volontariat et nous comprenons mieux le concept dont on nous a parlé : « Nous n’avions et n’avons toujours pas de réel plan ». Effectivement, Volontariat n’a pas de trame spécifique à suivre et innove au fil du temps, et trouve toujours une solution qui soit la plus adaptée aux besoins des habitants les plus pauvres. Des solutions toujours proche de la realité de vie indienne, il s’agit de les epaulés non pas de les favoriser par rapport aux autres résidents du quartier.



Pour finir, nous apprenons que l’association a mis en place un programme de parrainage dans les années 70, toujours d’actualité, afin de récolter des fonds pour pouvoir donner suite à leurs idées. Chaque enfant de l’association peut être parrainée à hauteur de 18€ par mois. Afin de ne pas faire de favoritisme, les fonds de parrainage sont rassemblés puis placés dans des actions bien spécifiques comme l’achat d’uniformes, de crayons ou d’amélioration des repas du midi. Les parains ne sont pas autorisés à leur envoyer des cadeaux personnels afin de préserver l'égalité des . C’est par des lettres et des photos que l’on peut communiquer avec les enfants parrainés. De cette facon, ils se sentent soutenus dans leur vie et cela permet leur épanouissement et leur réussite sociale. →Vous pouvez télécharger ce document PDF, comportant les adresses et numéro de téléphone des antennes de l’association en France et en Belgique, afin de participer aux parrainages.



Des projets à venir ? Bien sûr ! Volontariat donne depuis de nombreuses années de la spiruline aux enfants du programme, mélangée à la sauce du riz habituel. La spiruline est considérée comme un complément alimentaire de par sa teneur en protéines et en fer. Début 2008, c’est en partenariat avec Codegaz (ONG dépendant de Gaz de France), qui prendra en charge le financement l’expertise et les plans, que seront produit 15kg de spiruline poudre. De quoi couvrir les besoins de Volontariat pour ses différentes sections. Des projets, ce sont aussi la construction de nouveaux foyers d’enfants ou encore un programme pour lutter contre le SIDA dans le quartier d’Oupalam.


En savoir plus :
VOLONTARIAT - 54, Dr Ambedkar Road - Oupalam - PONDICHERY – INDIA
Mail : volont@vsnl.net
Web : www.volontariat-inde.org

Echos DD
www.echosdd.org
echos.association@gmail.com

Nous ne nous attendions pas à découvrir une si vaste activité au sein de cette association. Toutes les personnes qui nous ont fait parcourir les différents secteurs ont été remarquablement patientes et accueillantes avec nous. Une association qui donne la chance à des hommes, des femmes, des enfants de pouvoir chaque jour marcher la tête haute un sourire dans le cœur. Merci à eux. 


{ Ajouter un commentaire }

Le chant des fillettes

{ 20:20, 8.04.2008 } { Publié par Anonymous }
Merci pour l'enregistrement. Un rayon de soleil qui réchauffe

Commentaire sans titre

{ 00:46, 13.04.2008 } { Publié par tata nath }
voila une assoc où j'aimerais vraiment donner mes heures de temps libre. C'est génial. Continuez à découvrir d'autres personnes dans votre aventure. Bonne route

foutage de geule mme de blic!!!!!

{ 00:36, 9.12.2009 } { Publié par Anonyme }
arretez de dire des conneries mme de blic ne voit que son nombril ok!!! j'ai travailler pour elle c'est une pute et le pire elle aime méme pas l'Inde!!!!!. bref je suis officier de police ceux qui veulent des réponses no souçy a plus. Olivier

{ Page précédente } { Page 22 sur 72 } { Page suivante }

Echos DD

ACCUEIL
EN SAVOIR PLUS
ARCHIVES
ALBUMS PHOTOS

«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Partenaires

3D TERRITOIRES
EUROPA 21
ECHO WAY
ABM
Petits vélos de maurice
TWOLAMBS
MAGURA
ABUS
OREDON
PHILAMY
EUREKA!
NIC-IMPEX
Handicap International
AVENTIS
LONELY PLANET
INFO INDUSTRIES
ADVERBIA
BLOG-TERRITORIAL
DREAMSHAKE
Jules's Classic Rental
modlao

Rubriques

CARNET DE ROUTE
JOURNAL DU DD
PRÉPARATION

Derniers articles

• Echos DD c'est fini. Vive MOD !
• Un an déjà
• Les antennes fleurissent, les papillons s’y posent
• Des livres en Lao pour les enfants laotiens
• Luang Prabang, à la croisée des eaux
• Patience et longueur de temps…
• Route 1095. 762 courbes. 136km.
• Same same. But different.
• Au fil de l’eau et des soleils levants
• SALA BAÏ, l’école du riz
• Osmose, un battement d’ailes au "cœur du Cambodge"
• Entre gravures angkoriennes et clichés d’aujourd’hui, l’immuable Cambodge
• BREVE DURABLE : casser l'image de la pitié et de la charité
• Cambodge, blessures et cicatrices
• Thaïlande - Cambodge : un bond dans le temps
• Eau : source de vie
• Entre averses et éclaircies
• La route reprend son cours, en pedalant !
• Le Sikkim en fini avec les sacs plastique
• Le Sikkim, quelque chose de différent…
• La grande remontée
• Une vie pour les autres…
• Green palm : un certificat de bonne conduite écologique ET sociale !
• De retour en Inde
• Des nurseries pas comme les autres
• Flash info - cycliste Nanceien
• Les tribulations d’Echos DD au Sri Lanka
• BREVE DURABLE : Tout est bon dans l’éléphant !
• Europa 21 – Du bons sens entre les oreilles !
• Un Jardin extraordinaire
• Enfin les tropiques !
• L’espoir résolu du changement
• BREVE DURABLE : Du goudron pour du mourron
• Boules et guirlandes sur fond de cocotiers…
• Des miroirs, reflets du soleil
• Du Rajasthan au Gujarat...
• Qui a dit que les indiens ne souriaient pas ?
• BREVES DURABLES : Fast food & vente à emporter
• D’un monde à l’autre
• Mais ou sommes-nous ?
• Des grandes metropoles aux cites du desert
• Musée du Patrimoine Rural du Guilan
• Du désert aux rizières...
• Merci à l’Iran d’abriter un peuple si chaleureux
• Les derniers kilomètres en Turquie avant…
• De la mer noire aux sommets endiablés d’Erzurum
• La Joellette : du rêve a bout de bras
• Une des plus vieille route du monde
• Sur les toits de Turquie
• Changement de programme
• Enfin le grand départ
• Après 600 Km nous voici de retour
• LES JARDINS DE COCAGNE
• TWO MEN SHOW
• L'ÉPINETTE DES VOSGES : la bûche à musique
• LES BRIMBELLES
• ÉCOMUSÉE DES MINES DE FER
• Video du départ en Lorraine
• Itinéraire en Lorraine
• Équipement au complet
• Du nouveau pour la radio
• Planete DD
• Ils sont enfin là !
• On a tous quelque chose à savoir
• Un nouvel itinéraire...
• Il seront bientôt là...
• En passant par la Lorraine avec nos vélos...
• Itinéraire de 2 ans à vélo à travers l'Asie...

FLUX RSS : inscrivez-vous !



Site Meter