Echos DD

• Le Sikkim en fini avec les sacs plastique

{ 08:52, 29.04.2008 } { Publié dans JOURNAL DU DD } { 4 commentaires } { Lien }
En Inde et partout ailleurs l’élimination des déchets est un problème majeur. Chaque année, 500 milliards de sacs de plastique, auxquels il faudra entre 100 et 400 ans pour se décomposer, sont produits dans le monde. Certains combattent le mal à la racine, en réduisant la production même de déchets. Au Sikkim, des citoyens ont décidé de leur déclarer la guerre. Dix ans plus tard, le résultat est là. 
Gangtok

Tout a commencé en 1997 à Gangtok pendant la mousson. Un glissement de terrain à tué deux enfant quand leur maison, construite à flanc de montagne, à était détruite par la boue. Ni les pluies ni la construction de la maison n’étaient en cause. Les grands coupables du drame : des sacs plastique. Jetés à la rue et dans les caniveaux par les habitants, les sacs plastique avaient créé un véritable barrage qui a empêché les pluies de s’écouler. La terre gorgée d’eau a fini par céder, emportant avec elle les deux enfants. 

L’État avait promulgué une loi que personne ne respectait. "Une campagne de sensibilisation ne suffit pas dans un pays où il fait partie de la culture de mettre les rebuts n’importe où", se rappelle Mridula Agarwal, la militante qui a été la première à déclarer la guerre aux sacs plastique. À l’époque, se souvient-elle, Gangtok était un dépotoir et dégageait une odeur nauséabonde. Les routes panoramiques du Sikkim n’avaient pas été épargnées non plus. Elles étaient jonchées d’ordures.



Après la tragédie, un comité de surveillance, le Gangtok Task Force, composé de policiers, de citoyens et de fonctionnaires, a été mis sur pied.



Leur travail consiste surveiller les commerçants. Si l’un d’eux donne un sac de plastique à un client, il a droit à une amende de 5.000 roupies, soit plus de 110 euros, une somme importante en Inde. La deuxième fois, il perd son permis et doit fermer boutique. Le succès du règlement a été immédiat. Les sacs de plastique ont disparu du décor.

Aujourd’hui, pour porter leurs achats, les clients utilisent des sacs réutilisables
faits de jute et de plastique épais. Lorsqu’ils ont besoin d’emballer, les commerçants utilisent du papier journal. Fort de cette première réussite verte, le gouvernement a décidé de pousser plus loin son expérience : depuis deux ans, dans tout l’État du Sikkim, il est interdit de jeter quoi que ce soit dans la rue, sous peine d’emprisonnement. Des poubelles ont poussé à tous les coins de rue. "Malheureusement, il faut encore utiliser le bâton pour que les gens respectent la règle. Mais ça fonctionne, notre qualité de vie ne cesse de s’améliorer. Et les touristes apprécient", s’exclame le Président du Gangtok Task Force, Aswin Oberoi, lui-même propriétaire d’un restaurant au centre-ville de Gangtok. Il se souvient que ses pairs ont rouspété lors de l’interdiction des sacs, mais qu’ils se sont vite adaptés.



 
Le gouvernement du Sikkim, qui mise sur l’éco-tourisme pour sa croissance, veut aller encore plus loin. D’ici trois ans, les pesticides auront disparu. Toute l’agriculture et l’horticulture y seront organiques. Un programme de recyclage est aussi à l’étude. La révolution verte de ce petit État serti entre le Bhoutan, le Tibet et le Népal fait déjà des émules. Plusieurs villes montagneuses du Jammu et du Cachemire ont marché dans leurs pas. L’État voisin, le Bengale, qui a l’immense ville de Calcutta comme métropole, se penche présentement sur un projet d’interdiction des sacs de plastique. "Rien n’est gagné. Ça prendra une génération pour que les mentalités changent. Mais le mouvement est en marche", conclut Aswin Oberoi.




{ Ajouter un commentaire }

un monde parfait

{ 00:33, 30.04.2008 } { Publié par c'est beau beau beau }
mais il y a quand même des déchets, où les mettent-ils ? Sans parler d'envers du décor, il doit y avoir des décharges ? avec du carton ?
toujours de belles photos, comment vont les mollets ?

Dommage!!!

{ 15:07, 30.04.2008 } { Publié par Moe }
Dommage d'en être encore amené à la force pour que l'homme soit respectueux de son environnement!!!!!


la mort des sacs en plastique

{ 19:23, 30.04.2008 } { Publié par Ener }
Bonjour les voyageurs,
toujours sur les routes, avec ou sans vélo!
C'est vraiment bien que les sacs en plastique ou autres matières synthétique commencent à disparaître de la planète, mais il faudra encore beaucoup de temps avant que tous le monde se mette à la limitation des quantité de déchets et à l'utilisation des sacs en papier recyclé;
Il se pourrait aussi qu'en zone urbaine, se trouvent de grands composteurs de déchets verts.
cela viendra, mais c'est dur de faire perdre les mauvaises habitudes.
bravo pour toutes ces photosqui font rèver.
Cordialement et bon courage à vos mollets qui ont dû ramollir.....
Ener

Sacs plastique : la suite...

{ 12:39, 1.05.2008 } { Publié par Echos DD }
Réponse à "beau beau beau" :
Et oui, effectivement il y a encore des déchets et pas que du carton ! La municipalité de Gangtok a créé une décharge au bord de la rivière. Et vu les crues pendant la mousson ce n'est pas vraiment un bon emplacement... On prépare en ce moment, sur la suggestion du secrétaire de l'association ECOSS, une lettre destinée à la municipalité. Comme le gouvernement du Sikkim mise sur l'éco-tourisme, il pense que cela peut appuyer la décision de déplacer le site de la décharge.
A Gangtok il y a aussi des grévistes de la faim. La cause : un barrage destiné à alimenter en électricité d'autre région que le Sikkim, et qui devrait recouvrir un site sacré. Toujours le même scénario, les grands centres urbains et leur mode de vie impose de plus en plus de projets de ce type dans les zones rurales qui n'en sont pas bénéficiaires.

bon. On n'arrête pas le progrès pas vrai ? L'hydro électricité cela reste écolo...

{ Page précédente } { Page 19 sur 72 } { Page suivante }

Echos DD

ACCUEIL
EN SAVOIR PLUS
ARCHIVES
ALBUMS PHOTOS

«  Juin 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Partenaires

3D TERRITOIRES
EUROPA 21
ECHO WAY
ABM
Petits vélos de maurice
TWOLAMBS
MAGURA
ABUS
OREDON
PHILAMY
EUREKA!
NIC-IMPEX
Handicap International
AVENTIS
LONELY PLANET
INFO INDUSTRIES
ADVERBIA
BLOG-TERRITORIAL
DREAMSHAKE
Jules's Classic Rental
modlao

Rubriques

CARNET DE ROUTE
JOURNAL DU DD
PRÉPARATION

Derniers articles

• Echos DD c'est fini. Vive MOD !
• Un an déjà
• Les antennes fleurissent, les papillons s’y posent
• Des livres en Lao pour les enfants laotiens
• Luang Prabang, à la croisée des eaux
• Patience et longueur de temps…
• Route 1095. 762 courbes. 136km.
• Same same. But different.
• Au fil de l’eau et des soleils levants
• SALA BAÏ, l’école du riz
• Osmose, un battement d’ailes au "cœur du Cambodge"
• Entre gravures angkoriennes et clichés d’aujourd’hui, l’immuable Cambodge
• BREVE DURABLE : casser l'image de la pitié et de la charité
• Cambodge, blessures et cicatrices
• Thaïlande - Cambodge : un bond dans le temps
• Eau : source de vie
• Entre averses et éclaircies
• La route reprend son cours, en pedalant !
• Le Sikkim en fini avec les sacs plastique
• Le Sikkim, quelque chose de différent…
• La grande remontée
• Une vie pour les autres…
• Green palm : un certificat de bonne conduite écologique ET sociale !
• De retour en Inde
• Des nurseries pas comme les autres
• Flash info - cycliste Nanceien
• Les tribulations d’Echos DD au Sri Lanka
• BREVE DURABLE : Tout est bon dans l’éléphant !
• Europa 21 – Du bons sens entre les oreilles !
• Un Jardin extraordinaire
• Enfin les tropiques !
• L’espoir résolu du changement
• BREVE DURABLE : Du goudron pour du mourron
• Boules et guirlandes sur fond de cocotiers…
• Des miroirs, reflets du soleil
• Du Rajasthan au Gujarat...
• Qui a dit que les indiens ne souriaient pas ?
• BREVES DURABLES : Fast food & vente à emporter
• D’un monde à l’autre
• Mais ou sommes-nous ?
• Des grandes metropoles aux cites du desert
• Musée du Patrimoine Rural du Guilan
• Du désert aux rizières...
• Merci à l’Iran d’abriter un peuple si chaleureux
• Les derniers kilomètres en Turquie avant…
• De la mer noire aux sommets endiablés d’Erzurum
• La Joellette : du rêve a bout de bras
• Une des plus vieille route du monde
• Sur les toits de Turquie
• Changement de programme
• Enfin le grand départ
• Après 600 Km nous voici de retour
• LES JARDINS DE COCAGNE
• TWO MEN SHOW
• L'ÉPINETTE DES VOSGES : la bûche à musique
• LES BRIMBELLES
• ÉCOMUSÉE DES MINES DE FER
• Video du départ en Lorraine
• Itinéraire en Lorraine
• Équipement au complet
• Du nouveau pour la radio
• Planete DD
• Ils sont enfin là !
• On a tous quelque chose à savoir
• Un nouvel itinéraire...
• Il seront bientôt là...
• En passant par la Lorraine avec nos vélos...
• Itinéraire de 2 ans à vélo à travers l'Asie...

FLUX RSS : inscrivez-vous !



Site Meter